Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Bulletin de veille pour l'industrie Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT octobre 2019
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT octobre 2019

 



  • Cybercriminalité : comment tirer parti de l’IA. En raison de l’élargissement du déficit de compétences en matière de cybersécurité, les organisations ne peuvent pas se permettre d’étendre leur infrastructure de sécurité pour faire face à la surface croissante de leurs attaques.  Pour relever ce défi, il faut confier les décisions d’ordre inférieur et les processus fastidieux à des systèmes automatisés qui exigent moins d’yeux et de mains.
  • Thales et Airbus s'associent pour mieux lutter contre les cyberattaques. Thales et Airbus CyberSecurity (une filiale d'Airbus Defense and Space, elle-même l'une des trois divisions du groupe amiral) ont officialisé, le 9 octobre depuis les Assises de la sécurité de Monaco, un partenariat extrêmement important et stratégique visant à épauler les opérateurs d'importance vitale (OIV) dans leur lutte contre les cyberattaques.
  • SNCF : l'amer testament numérique de Guillaume Pepy. Arrivé à la tête de la SNCF en 2008, le dirigeant quitte ses fonctions le 1er novembre. L'occasion de faire le bilan de la transformation numérique de la société. Et de souligner les ratés et quelques réussites, sans tabou.
  • Cyber sécurité : ce que coûtent les attaques. Arrêt temporaire de l'activité, dégradation de l'image de marque : les conséquences d'une défaillance en matière de cybersécurité peuvent coûter cher à une entreprise. D'autant que les attaques se multiplient et sont de plus en plus sophistiquées.
  • Machine learning : des apports certains en cybersécurité. Ne pas chercher à remplacer les analystes par ces outils, mais plutôt pour les « augmenter » . Car c’est bien simple : « il n’y a pas encore d’intelligence artificielle capable de trouver des menaces qui n’ont pas été définies par un humain ».
  • L’impression 3D est-elle écologique ? L'impression 3D est souvent présentée comme un moyen écologique permettant de mettre fin à la production de masse. La baisse de la production de déchets, la diminution de la consommation d'énergie et la fin de l'obsolescence programmée seraient ses principaux atouts écologiques. Qu'en est-il réellement ?
  • Livre blanc  : « DevOps, et si c’était vrai ? » Les Consultants d’IBM Services partagent avec vous leurs convictions sur le sujet d’après leur vision et les retours d’expérience issus des missions menées chez les clients, étayées des témoignages de membres du Club DevOps IBM.
  • La blockchain à la rescousse de l’IoT : Smart buildings, véhicule autonome, internet des objets, gestion des machines dans une usine connectée, santé connectée… toutes ces innovations technologiques ne sont implémentables que si et seulement si la problématique de sécurisation des données relatives à ces usages est assurée.
  • Agriculture connectée . L’agriculture est la première industrie dans l’histoire de l’humanité, et reste à ce jour la plus importante puisqu’elle est celle qui nous nourrit. Il est donc logique de voir les outils utilisés par les agriculteurs évoluer au fil du temps. Des capteurs IoT vont être déployés dans les fermes américaines, afin de collecter des données pour les chercheurs et les fermiers…
  • Le «big data» ne sauvera pas la planète. De nombreuses recherches scientifiques prétendent pouvoir résoudre la crise écologique à l'aide des algorithmes. Cet engouement pour les données est illusoire quand la situation actuelle nécessite une transformation profonde de nos modes de vie. Si Le big data n’est pas en mesure de sauver l’écologie, et il est nécessaire que l’écologie s’oppose au monde que le big data prépare.
  • L’avenir de l’IoT industriel passe par l’Edge computing. A quoi bon produire de l’information si elle n’est pas utilisée ? Au mieux, c’est de l’argent gaspillé. Au pire, c’est un dysfonctionnement du système industriel. Les solutions dites de  « Edge Analytics » permettent d’analyser les données au niveau de l’équipement, là où l’information est élaborée avant qu’elle ne soit transmise au centre de calcul via un réseau, source de retards ou d’erreurs.
  • Lacroix confirme son projet d’usine d’électronique du futur. Le groupe Lacroix donne le feu vert final à son projet d’usine d’électronique du futur à Beaupréau-en-Mauges, dans le Maine-et-Loire. La construction devrait débuter au printemps 2020 pour une mise en service courant 2021. Le projet se prépare déjà dans l’usine actuelle à Montrevault-sur-Evre, avec six partenaires technologiques.
  • Design génératif, nouvelle étape pour la conception 3D. Si certaines entreprises entament leur transition numérique seulement aujourd’hui, de nombreuses industries ont déjà franchi le cap. La quatrième révolution industrielle tant annoncée a été moins subite que la précédente, elle est cependant bel et bien là... avec de nouvelles manières d'analyse et de conception.
  • Cyberprotection des réseaux industriels : diviser pour mieux protéger. L 'époque de la défense périphérique des systèmes d’information, façon château fort, est révolue. Aujourd’hui, le concept de défense en profondeur, associé à une segmentation du système d’information, s’est imposé aux industriels.La menace émanant principalement de l’informatique d’entreprise (IT), la priorité est de séparer celle-ci du système d’information industriel (OT).
  • La fabrication additive peut-elle s'imposer dans le secteur du bâtiment ? La fabrication additive a bien investi le secteur du BTP : après la conception de maquettes et de prototypes, cette technologie permet à présent la construction de bâtiments. S'il subsiste encore un certain nombre de freins, de nouvelles voies s'ouvrent aux constructeurs et aux architectes.

 

 

Bulletin de veille : Toutes les archives du bulletin de veille pour l'industrie en ligne



Merci de me désinscrire de cette mailing list



-- 

Erick Jonquière |  AFNeT  | 
 
Chef de projet IT
Community Management & Collaborative Practice
___________________________________
30, rue de Miromesnil - 75008 Paris
Tel : + 33 (0)1 53 43 82 70
Mob : +33 (0)6 09 04 87 18
erick.jonquiere@afnet.fr
Actions sur le document
« Décembre 2021 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031