Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Bulletin de veille pour l'industrie Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT mars 2021
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT mars 2021

 

Bulletin de veille pour l'industrie du futur 


Prochain webinar CNIS 8 avril 2021 - 18h00

« Gaia-X, vers un modèle souverain et le partage écosystémique des données industrielles européennes »
( Servane AUGIER - OutScale, Marine De SURY - CIGREF )
  • Jumeaux numériques : trois défis à relever pour instaurer le dialogue entre réel et virtuel. Si depuis quelques années, le jumeau numérique est devenu l’un des concepts phares de l’industrie 4.0, il demeure un outil encore mal compris des industriels. C’est du moins le sentiment partagé par les intervenants du séminaire organisé les 23 et 24 par l’association NAFEMS autour de cette technologie. En cause : une mauvaise interprétation des finalités du jumeau numérique, qui est trop souvent confondu avec la maquette numérique.
  • Ne pas respecter la licence d'un logiciel peut bien relever de la responsabilité contractuelle . La question revient sous diverses formes depuis quelques années. Une entreprise qui ne respecte pas une licence logicielle commet-elle un délit pénal, la contrefaçon, ou une simple faute contractuelle ? La réponse à cette question a de nombreuses implications tant en termes de procédures judiciaires pouvant être employées que de conséquences pour le fautif. La Cour d'Appel de Paris a confirmé un jugement établissement qu'un non-respect de la licence GNU GPL relève de la faute contractuelle.
  • Pour se transformer, Shell mise sur les jumeaux numériques. Oui, il faut bien parler de jumeaux numériques au pluriel. La société pétrolière et gazière a mis en place plusieurs initiatives de jumeaux numériques pour soutenir ses opérations. Grâce à l’intelligence artificielle (IA), ce double virtuel peut également améliorer la sécurité et réduire les coûts opérationnels par le biais de la maintenance prédictive.
  • Cybersécurité : Pourquoi l’IA est devenue incontournable. Face à la progression du volume et de la complexité des cyberattaques, les mécanismes de défense traditionnels sont plus impuissants que jamais ! Pour lutter contre les nouvelles menaces, la quasi-totalité des spécialistes de la cybersécurité exploitent des technologies d’Intelligence artificielle et de Machine learning pour développer ou renforcer leurs solutions de protection.
  • Le groupe français Ségneré se réinvente grâce à la fabrication additive. Le groupe Ségneré est une entreprise industrielle française spécialisée dans la mécanique de précision, l’assemblage de structures et la tôlerie, principalement tournée vers le secteur aéronautique. Un investissement poussé par la direction qui voyait dans la fabrication additive une opportunité de se diversifier très rapidement mais aussi de baisser ses coûts de production.
  • L’Intelligence Artificielle, pas sans elles. « Les algorithmes ne sont pas plus sexistes que la société actuelle ».  En parallèle de leurs études et de leurs travaux de recherches, Aude Bernheim - chercheuse à l'Inserm- et Flora Vincent - post-doctorante à l'Institut des sciences Weizmann en Israël- s'engagent et militent pour rendre la science plus inclusive.
  • GAIA-X, un outil contre le Privacy Shield ? L’invalidation du Privacy Shield en juillet 2020 est lourde de conséquences et synonyme de nouvelles obligations pour les entreprises exportatrices de données personnelles. La solution la plus protectrice pour les données personnelles des citoyens européens repose sur la création d’un « cloud souverain »
  • La fabrication additive chez Boeing. Depuis 1997, le constructeur de véhicules aérospatiaux Boeing utilise la fabrication additive dans sa chaîne de production. L’impression 3D y a depuis occupé une place de plus en plus importante. Aujourd’hui, plus de soixante-dix mille pièces en vol ont été imprimées en 3D. Zoom sur ce précurseur de la fabrication additive dans le secteur aérospatial.
  • L'anonymat sur la blockchain: mythes et réalités. Dans un contexte réglementaire de plus en plus difficile pour les cryptomonnaies, l’anonymat supposé offert par la technologie blockchain est souvent pointé du doigt par ses détracteurs: en effet, ce serait l’une des fonctionnalités qui favoriserait les transactions illicites. 
  • Le jumeau numérique: digita­liser pour mieux anticiper. Les avancées techno­logiques permettent actuellement de créer des jumeaux numériques, à différentes échelles, qui offrent la possibilité d’interagir avec des données numériques pour anticiper les conséquences dans le monde réel.  Le Luxembourg Institute of Science and Technology (List) travaille à la réalisation de jumeaux numériques au Luxembourg, qui recouvrent différentes échelles, celle d’un bâtiment, d’un quartier ou même du pays.
  • Smart city : une ville ne sera intelligente que si elle est durable. Alors qu'on la vendait depuis ses débuts comme une ville hyper-connectée au service d'un futur désirable, la smart city a raté le coche. Déployer massivement des capteurs dans le but de collecter un nombre infini de données n'est plus à la mode... La data et l'intelligence artificielle peuvent par contre être des alliés redoutables dans l'anticipation et l'adaptation accélérée au changement climatique.
  • La 5G est-elle une rupture technologique ou une simple amélioration ? L’objectif principal est ici encore d’accélérer la transmission des données, on devrait disposer d’un débit moyen de 100 Mégabit/s avec des pointes à quelques Gigabit/s dans les cas les plus favorables (10 à 100 fois plus rapide que la 4G). Il ne s’agit pas d’une rupture technologique majeure, mais plutôt d’améliorations de l’ancienne génération. Lorsqu’on lance une nouvelle technologie sur le marché, il est difficile de prévoir toutes les applications, elles viennent plutôt après et sont provoquées par d’autres acteurs.
  •  

    En quoi la digitalisation de l’industrie constitue-t-elle un accélérateur de la transition écologique ? Produire plus avec moins, optimiser l’énergie et les matières premières, assurer une stratégie de maintenance plus efficace, être plus résilient face aux imprévus ... Telles sont les promesses de la digitalisation dans l’industrie. La transformation digitale passe essentiellement par trois axes : le Cloud, l’intelligence artificielle et la continuité numérique sur la totalité du cycle de vie de l’actif industriel.
  • GPT-3 : des chercheurs trouvent un moyen de corriger les biais. Il a été prouvé que le modèle de traitement de langage naturel fait preuve de biais racistes et sexistes. Les traitements de langage naturel sont voués à être introduits dans de nombreux domaines. Il est impératif de corriger leurs biais et leurs failles avant qu’ils n’aient de vraies répercussions dans le monde réel.
  • Les technologies prédictives, sur les rails. Dans les filières industrielles mais aussi dans les services, les objets connectés suscitent l'intérêt des décideurs. A la clé, la possibilité de prédire les pannes et difficultés en tout genre, et d'anticiper des prises de décision pour optimiser les flux et la productivité.
  • La blockchain pour certifier des documents personnels. À la différence de la signature numérique, la blockchain apporte plus de confiance grâce à un réseau de confiance distribué. Cette solution rend le document indélébile et immuable dans le temps. Créée en septembre 2020 par quatre tiers de confiance (la Caisse des Dépôts, EDF, Engie et La Poste), Archipels propose sa première offre de certification d’informations liées aux individus et aux entreprises via la blockchain.
  • Green IT : Le cloud est-il vert ? La réponse serait oui, si l'on veut se fier à un récent rapport d'IDC, cabinet international d'études sur le marché de la technologie. Dans l'étude en question, International Data Corporation (IDC) prédit que l'adoption continue du cloud computing pourrait empêcher l'émission de plus d'un milliard de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) de 2021 à 2024.
  • Nvidia : comment le fabricant de GPU est devenu un géant du Big Data
    Autrefois spécialisé dans les cartes graphiques dédiées au gaming, NVIDIA est devenu, en quelques années, un géant du Big Data et un acteur majeur de l’industrie des Data Centers. Découvrez les coulisses de cette transformation, et les différentes solutions proposées aujourd’hui par la firme américaine…






Bulletin de veille Toutes les archives du bulletin de veille pour l'industrie en ligne



Merci de me désinscrire de cette mailing list

-- 

Erick Jonquière |  AFNeT  | 
 
Chef de projet IT
Community Management & Collaborative Practice
___________________________________
30, rue de Miromesnil - 75008 Paris
Tel : + 33 (0)1 53 43 82 70
Mob : +33 (0)6 09 04 87 18
erick.jonquiere@afnet.fr
Actions sur le document
« Décembre 2021 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031