Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Bulletin de veille pour l'industrie Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT juillet 2021
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT juillet 2021

Bulletin de veille pour l'industrie du futur

bonnes vacances
  • Industries : la French Fab en marche vers le 4.0 Comme le souligne Bpifrance, la France a un potentiel énorme grâce à un tissu industriel dense, une chaîne de valeur très intégrée et des ingénieurs compétents. L’industrie du futur « à la française » passe par la digitalisation de la chaîne de valeur, l’automatisation, la fabrication additive, le monitoring et le contrôle, l’utilisation de composites, nouveaux matériaux et assemblages, mais aussi la révision de la place de l’homme dans l’usine et la prise en compte de l’efficacité énergétique et de l’empreinte environnementale.
  • Les applications de l’impression 3D au service de l’architecture. La plus grande maison imprimée en 3D, le plus long pont imprimé en 3D, le premier lotissement conçu grâce aux technologies 3D : on entend de plus en plus parler de fabrication additive en architecture. Et pour cause, l’impression 3D apporte de nombreux avantages au secteur de la construction.
  • L’intelligence artificielle anticipe les pannes. Les arrêts intempestifs d’un processus industriel peuvent avoir de fâcheuses et coûteuses conséquences. Ils peuvent être dus à des pannes récurrentes et connues, ou tout à fait nouvelles. Dans le prochain numéro de la revue Contrôles Essais Mesures, le focus technique est dédié à l’intelligence artificielle qui permet d’anticiper les pannes. Un thème porteur, car scruté par les industriels en quête d’optimisation et de sécurisation de leur process.
  • Python : tout savoir sur le principal langage Big Data et Machine Learning. Créé en 1991, le langage de programmation Python apparu à l’époque comme une façond’automatiser les éléments les plus ennuyeux de l’écriture de scripts ou de réaliser rapidement des prototypes d’applications. Python est aujourd'hui le langage de programmation le plus utilisé dans le domaine du Machine Learning, du Big Data et de la Data Science.
  • La transformation numérique aura-t-elle raison du papier ? La préoccupation de réduire la production de documents ne date pas d’aujourd’hui. Une note des services internes de la SNCF datant de 1938 expliquait déjà aux employés la marche à suivre pour limiter autant que faire se peut la production de copies intermédiaires avant d’arriver au document final. Le 9 novembre prochain, on célébrera la Journée mondiale sans papier. Une journée destinée à sensibiliser les salariés et les entreprises et à revoir à la baisse leur consommation de papier.
  • Présidence française de l’UE 2022 : vers une stratégie d’autonomie stratégique industrielle L’Industrie et le numérique disposent d’un rôle commun à jouer. En particulier dans les domaines de la stratégie industrielle propre aux acteurs européens. Mais aussi quant aux règles de jeu équitable (level playing field). Autant de thématiques fondamentales auxquelles se lient des enjeux relatifs à la relance économique, la puissance des écosystèmes et à l’appartenance européenne.
  • Comment la réalité mixte fait émerger de nouvelles pratiques collaboratives . Le télétravail devient incontournable, et pourtant, il montre ses limites en matière d’engagement et de créativité des collaborateurs. C’est notamment le cas des ingénieurs, architectes et designers qui peinent dans ce contexte à visualiser un modèle 3D et à tester de nouvelles idées en visioconférence. La réalité mixte vient à leur secours en leur proposant une nouvelle approche des pratiques collaboratives.
  • Striatus, un pont arqué imprimé en 3D en béton non armé . Dans le secteur de l'architecture, le recours à la fabrication additive est devenu de plus en plus fréquent, notamment dans la construction de ponts. Aujourd’hui, c’est une industrie très polluante de par l’utilisation de béton armé qui vient générer de très grandes quantités d’émissions de CO2. Face à ce constat environnemental peu encourageant, plusieurs acteurs se mobilisent afin de trouver des alternatives plus vertes.
  • Green IT : l’urgence de se réorganiser pour une dématérialisation responsable. Vos données utiles et à conserver souffrent aussi de multiples formes de sauvegardes et donc de multiples copies. Un premier pas vers la propreté numérique ne serait-il pas de tout regrouper au sein d’une GED ou d’un archivage en ligne, en bénéficiant de l’assurance de disponibilité, d’intégrité et de partage de vos informations tout en étant sûr d’avoir toujours accès à la bonne version en ligne ?
  • 5 idées reçues sur le Zero Trust, et comment y venir sereinement .  Trop complexe ? Inutile ? Un concept purement Marketing ? L’approche Zero Trust, popularisée par Gartner, peut sembler lointaine pour les DSI déjà bien occupées par le quotidien. C’est pourtant la seule à permettre de traiter de manière rationnelle la sécurité des infrastructures hybrides qui deviennent progressivement la norme. Petit tour d’horizon des objections usuelles et explications…
  • La Ruche industrielle : "Mettre de l'organique dans l'industriel". L'industrie du futur est essentiellement humaine et sera mise en œuvre grâce aux compétences de femmes et d'hommes travaillant dans l'industrie. La transformation s'opère par l'aspect technologique en perpétuelle évolution, d'où l'importance de l'implémentation pour se créer une culture digitale. L'industrie de demain se fera à quatre mains : les industriels et les fournisseurs de technologies numériques.
  • Digitalisation : les 5 pistes pour une industrie plus "verte" : Bien ciblés et "orchestrés" dans l'usine, les outils digitaux sont non seulement capables de réduire les consommations d'énergie, mais aussi facilitateurs d'une baisse des besoins en matières, une diminution des déchets. Egalement, ils peuvent avoir un impact positif en termes de rejets de polluants. Au moins, cinq pistes méritent ainsi d'être étudiées pour en tirer tous les avantages.
  • La pénurie de plastique va-t-elle paralyser le secteur de la fabrication additive ? À l’instar du secteur du BTP paralysé par le manque de bois, le monde de la fabrication additive est lui aussi confronté à une importante pénurie : celle du plastique. Face à cette crise de matériaux, les acteurs de la fabrication additive, rencontrant d’énormes difficultés pour être réapprovisionner, ont été obligés de puiser dans leur stock, mais au fil du temps, les réserves de plastique s’épuisent.
  • Le plus petit appareil de stockage de données au monde vient d’être créé. Des savants de l’Université de Tel Aviv ont divulgué l’existence de « la plus petite technologie de stockage » jamais créée dans le monde. Cet appareil de 2 atomes d’épaisseur servira au stockage des données. L’outil se compose d’une part, d’une couche d’azote et d’autre part, d’une couche de bore. Toutes les deux se superposent l’une sur l’autre et font un atome d’épaisseur chaque
  • Économie verte : mirage ou vrai business ? En directe provenance des États-Unis, la Greentech s’est installée dans les économies mondiales pour y rester. Globalement, ce terme désigne un écosystème d’entreprises technologiques qui travaillent sur des secteurs diversifiés, mais dont l’une des caractéristiques principales est de placer l’écologie au cœur de leur stratégie.
  • Utilit-e, un projet innovant sur le réseau électrique de Gazélec de Péronne. Ce projet, en partenariat avec Gazélec de Péronne, vise à tester à grande échelle un logiciel d’analyse et de planification du réseau. Celui-ci se distingue par l’usage d’algorithmes basés sur les données réelles du réseau et non sur des modèles théoriques. Le modèle numérique disponible sur l’interface permet de réaliser des études d’impact pour optimiser l’existant et préparer l’avenir.
  • Comment L'IoT peut améliorer le recyclage ? Les technologies de l’Internet des objets promettent un impact transformateur sur un large éventail d’industries. Et les secteurs du recyclage et de la gestion des déchets ne seront pas en reste. Un accès généralisé aux capteurs connectés, aux dispositifs de surveillance et à des solutions similaires peut permettre aux organisations de recueillir plus d’informations à partir d’environnements réels. Il peut aussi permettre de développer de nouvelles stratégies opérationnelles.
  • COP26 : au Jour du Dépassement, 100 Jours de Possibilité . C’est le fameux « jour du dépassement ». À compter de ce jeudi 29 juillet, l’humanité hypothèque sa planète. Alors que la pandémie avait retardé ce jour de trois semaines, au 22 août en 2020, il revient au niveau de 2019, calcule l’ONG américaine Global Footprint Network. Cette année, il faudrait donc 1,7 Terre pour répondre durablement aux besoins de la population mondiale.


Bulletin de veille Toutes les archives du bulletin de veille pour l'industrie en ligne
Me désinscrire de cette mailing list

 

 

-- 
Erick Jonquière |AFNeT| 

Chef de projet IT,
Community Management & Collaborative Practice
https://www.afnet.fr
______________________________
30, rue de Miromesnil - 75008 Paris
Tel : + 33 (0)1 53 43 82 70
Mob : +33 (0)6 09 04 87 18
erick.jonquiere@afnet.fr

 


Actions sur le document
« Décembre 2021 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031