Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Bulletin de veille pour l'industrie Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT juillet 2019
Navigation
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT juillet 2019

 


25 Septembre 2019

  • CNIS Kick-Off Meeting 25 septembre 2019 : IIoT, Big Data, Cybersécurité, Intelligence artificielle, simulation numérique, Edge computing, maintenance prédictive, additive manufacturing, BlockChain, Green IT ... venez découvrir en avant-première le programme de la saison 2019/2020 du CNIS et tous les grands sujets des ateliers qui feront l'actualité numérique de nos industries du futur. Inscription
  • Les 7 péchés capitaux de la maintenance prédictive. Avec l’industrie du futur, la vague du numérique, tel un tsunami puissant, déferle sur les usines… Les entreprises, et pas uniquement les PME, ne sont pas obligatoirement bien armées pour digérer ce monde digital. Entre Big Data, IoT, IA, Cloud et autres , il est facile de perdre son latin d’où des blocages souvent préjudiciables, y compris pour des projets où le R.O.I est avéré. C’est le cas pour la maintenance prédictive.
  • Introduction à la data science. Intelligence artificielle, big data, deep learning, apprentissage automatique, analyse de données… Chaque nouvelle vague technologique nous noie davantage dans un jargon spécifique qui peut paraître hermétique.
  • IA et cybersécurité : info ou intox ? La cybersécurité n’échappe pas à l’engouement généralisé pour les technologies d’intelligence artificielle. Mais tous les acteurs n’en font pas le même usage et l’utilisation du machine learning ou des réseaux neuronaux n’est pas une panacée.
  • La fabrication additive au cœur de l’innovation. Au sein d’un milieu extrêmement concurrentiel et mouvant, la fabrication additive s’est imposée comme un moyen de production unique. La technologie additive intègre petit à petit l’usine du futur et l’industrie 4.0. Elle s’associe aux innovations telles que la blockchain ou l’Internet des Objets (IdO).
  • Les applications de la Blockchain dans le monde de la traçabilité. Dans un contexte où les chaînes de valeur et les écosystèmes se complexifient fortement, il est crucial de regagner la confiance des consommateurs. Parmi les secteurs auxquels la blockchain peut apporter une vraie valeur ajoutée, on retrouve par exemple celui du luxe ou de l'agro-alimentaire. D’autres projets dans le domaine de l’aéronautique sont également à l’étude, tant sur les chaînes de production d’avions que sur les cycles de maintenance
  • Financement des dépenses IT : Comment choisir entre OPEX et CAPEX ? Force est donc de constater que les entreprises investissent fortement sur la transformation numérique. Blockchain, Internet des Objets, ou encore Big Data (du Machine Learning à l’Intelligence Artificielle), les sources de croissance potentielles sont nombreuses, mais au-delà du choix des solutions technologiques se pose aussi et surtout la question de leurs financements.
  • Le cloud français à l’épreuve de la souveraineté numérique. La mise en place l'an dernier du cloud act américain a mis en lumière la nécessité d'une politique claire en matière de souveraineté numérique. Stocker ses données chez un hébergeur américain pourrait être incompatible avec le Règlement européen sur la protection des données (RGPD), le cloud act faisant peser une menace sur l’intégrité de ces données.
  • La transition numérique fera-t-elle exploser notre consommation d’énergie ? En 2015, en France, le numérique a consommé environ 56 TWh d’électricité sur un total de 476 TWh, soit environ 12 % de la consommation électrique du pays.  la consommation électrique du numérique augmentera certainement de l’ordre de +25 % d’ici 2030, soit environ 15 TWh supplémentaires pour atteindre 15 % de la consommation nationale actuelle
  • IoT as a Service : Microsoft et Amazon se démarquent. La croissance exponentielle du nombre d'objets connectés et autres capteurs industriels ne pouvait laisser indifférent les géants du cloud public. Amazon Web Services, Google Cloud, Microsoft Azure, IBM Cloud ou Alibaba Cloud ont tous investi ce terrain. Ils proposent des services calibrés pour centraliser la collecte des données émises par les objets connectés, les stocker, les traiter voire les visualiser graphiquement.
  • L’usage de l’IA dans la cybersécurité se développe . Selon une étude du Capgemini Research Institute , réalisée auprès de 850 décideurs (DSI, RSSI et autres fonctions associées à au système d’information) dans dix pays, 69% des entreprises estiment qu'elles ne seront pas en mesure de faire face aux menaces de cybersécurité sans l’aide de l'intelligence artificielle.  Mais un écueil assez classique pour toute technologie émergente et les difficultés d’intégration avec les environnements et systèmes existants constituent les premiers freins au déploiement de l’IA sur une grande échelle.
  • Blockchain en entreprises : bientôt la fin du mythe ? Pour développer concrètement la technologie de transmission de l’information qu'est la blockchain au coeur des entreprises, le ministère de l’Economie et des Finances a décidé de lancer une « task force » dédiée à la blockchain.
  • Plateforme digitale, Uberisation… : Les nouveaux enjeux de l’industrie pétrolière
. Aujourd’hui, chez Total, le digital est devenu un sujet très clair. Dans la branche Marketing & Service, le digital est essentiellement synonyme de relation client. Dans la branche Raffinage & Chimie, le digital est entendu comme digital industriel, c’est-à-dire comment gagner en efficience opérationnelle grâce au digital. Enfin, le digital à l’Exploration & Production (E&P) comprend à la fois le digital industriel et les data sciences (pour les géosciences).
  • Pourquoi avons-nous autant besoin des nombres aléatoires ? La sécurité informatique repose sur la génération de nombres aléatoires qui créent des clés de chiffrement. Le problème, c'est que les ordinateurs actuels ne sont pas capables de les générer de manière totalement imprévisible. Mais les générateurs quantiques, de leur côté, le peuvent. Ils créent des nombres parfaitement aléatoires et ainsi, des codes de chiffrement qui ne peuvent absolument pas être piratés.
  • Qu’est-ce que le concept de “Tokenisation” ? Le phénomène de tokenisation permet notamment de matérialiser et valoriser des objets existants du monde physique vers le monde digital. Les tokens sont en quelque sorte un moyen de créer des actions de n’importe quel objet présent dans le monde réel. Mais comment définir de manière légale ce que la propriété d’un token représente dans le monde réel ?
  • « La cyber-résilience ne commence pas une fois l’attaque entrée dans le SI » Les RSSI et autres managers cybersécurité partagent leurs pratiques et retours d’expérience au sein du Club des Experts de la Sécurité de l’Information et du Numérique (Cesin). Son président, Alain Bouillé, dresse un état des lieux lucide des risques encourus par les entreprises au vu du manque de maturité des utilisateurs comme de la banalisation du cloud et du tout numérique. Il donne des clés pour améliorer la cyber-résilience de l’entreprise.
  • Total s’offre le plus puissant des supercalculateurs industriels. Avec ses Pangea I et II, l’entreprise disposait déjà d’une puissance de calcul figurant dans le Top 50 des ordinateurs les plus puissants de la planète. L’arrivée du nouveau superordinateur porte désormais à 31,7 Pétaflops la puissance de calcul du groupe.


Merci de me désinscrire de cette mailing list

-- 

Erick Jonquière |  AFNeT  | 
 
Chef de projet IT
Community Management & Collaborative Practice
___________________________________
30, rue de Miromesnil - 75008 Paris
Tel : + 33 (0)1 53 43 82 70
Mob : +33 (0)6 09 04 87 18
erick.jonquiere@afnet.fr
Actions sur le document
« Décembre 2021 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031