Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Bulletin de veille pour l'industrie Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT avril 2017
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Bulletin de veille pour l'industrie - AFNeT avril 2017


  • Safran accrédité pour la gestion à distance de cartes SIM pour l’IoT Le centre de données français de Safran Identity & Security vient d’achever avec succès la procédure d’accréditation de sécurité de la GSMA, – association qui représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile -, pour la gestion des abonnements eSIM (SAS-SM). Cette accréditation marque une étape importante dans le déploiement de MorphoFlex, la solution de gestion de cartes SIM à distance de Safran Identity & Security destinée au marché de l’Internet des Objets
  • Blockchain : transformer ses promesses en réalité. En permettant l’automatisation distribuée des transactions, la blockchain change la façon de "faire des affaires", les relations fournisseurs – clients- sous-traitants, en les centrant sur la confiance, avec notamment les Smart Contracts . De ce fait, les enjeux juridiques sont consubstantiels aux enjeux technologiques et scientifiques de la blockchain. Beaucoup plus prometteuse sera la rencontre de l’IoT avec la blockchain. "When IoT meets blockchain". C’est l’ère du BoT : Blockchain of Things, avec les objets qui vont communiquer entre eux de façon autonome et en confiance, et effectuer entre eux des transactions, en tant qu’acteurs économiques autonomes. Une vraie révolution
  • Intelligence artificielle : la France peut-elle devenir un leader mondial ? Pendant deux mois, dix-sept groupes composés d’experts de la société civile, de chercheurs et d’entrepreneurs ont planché, à la demande du gouvernement, sur des solutions pour que la France ne rate pas le virage de l’intelligence artificielle. Leur rapport, baptisé France IA, a été remis mardi 21 mars.
  • Faut-il vraiment avoir peur de l'intelligence artificielle ? L'automatisation des métiers sous l'effet de la robotique, les progrès spectaculaires des technosciences, la généralisation des capteurs et des objets connectés ou encore les capacités bluffantes de l'intelligence artificielle, annoncent un nouvel ordre social et un bouleversement profond de l'économie. Alors que l'inquiétude gagne du terrain, comment s'y préparer et anticiper un futur positif avec ces progrès inévitables ?
  • L'Ethereum peut-il dépasser le Bitcoin ? Le lancement de Bitcoin en 2009 a créé une nouvelle forme de monnaie appelée crypto-monnaie, dont l’existence est totalement numérique. Il n’est pas étonnant que d’autres monnaies similaires se soient développées, et une des plus récentes se nomme Ether, la deuxième crypto-monnaie la plus importante. Tout comme Bitcoin, Ether (ETH) est décentralisée.
  • Samba, le robot qui fabrique des pièces en composite aux formes complexes: La start-up munichoise Cevotec a présenté sa cellule robotisée Samba lors du salon dédié aux matériaux composites JEC, qui s’est tenu à Paris du 14 au 16 mars. Sa technique pour fabriquer une pièce en composite est plutôt originale : il découpe un ruban de fibre de carbone en plusieurs petit patchs, qu’il dispose ensuite sur un moule.
  • SNCF Développement : l’innovation française . Il y a toute une partie de l’IoT qui répond à une multitude d’usages. Aujourd’hui, il y a une vulgarisation du coût des technologies et une plus grande souplesse dans la création d’entreprises. De même, les grands groupes se lancent dans l’open innovation et le prototypage.
  • Réseaux IoT : vers des réseaux à deux vitesses ? LoRa, Sigfox ; les réseaux IoT dédiés se multiplient et leur couverture devient véritablement mondiale. De quoi faire de l'ombre à la technologie des réseaux télécoms historiques qui eux aussi transportent de la donnée ?
  • Thales apporte la confiance numérique nécessaire à l’Internet des objets. En authentifiant les objets connectés à Internet et en protégeant leurs données depuis leur point de collecte jusqu’aux référentiels où elles sont stockées, les solutions « d’acte de naissance numérique », de signature de code et de chiffrement transparent de Thales permettent aux entreprises de sécuriser leurs objets et de protéger efficacement les données qui leur sont associées.
  • Rencontre avec Fives Michelin Additive Solutions (AddUp) et sa solution de fabrication additive métallique. Michelin est un acteur de longue date de la fabrication additive ; nous avons commencé à nous intéresser à cette technologie dès les années 2000. A l’époque, les solutions disponibles sur le marché n’étaient pas satisfaisantes, aussi Michelin les a adaptées à ses propres besoins et problématiques industrielles, qui sont celles du domaine Automobile, en développant sa propre machine en 2009. Grâce à la fabrication en 3D métallique de pièces de moules, nous avons lancé plusieurs gammes de pneus innovants comme la gamme Premier aux Etats Unis et le CrossClimate en Europe.
  • Vers un réseau IoT national de plusieurs kilobits par seconde : « L'objectif à long terme d'un réseau IoT à couverture élevée est d’offrir des débits allant de centaines de bits par seconde (b/s) à plusieurs dizaines de kilobits par seconde (kb/s) en couverture nationale, pour une autonomie pouvant atteindre jusqu'à 10 ans. Les premiers réseaux de faible puissance à longue portée (LPWAN) étaient basés sur des technologies propriétaires, mais à long terme, des standards émergents comme le Narrow Band IoT (NB-IoT) domineront probablement ce marché », déclare Gartner.


-- 

Erick Jonquière |  AFNeT  | 
 
Chef de projet IT
Community Management & Collaborative Practice
___________________________________
30, rue de Miromesnil - 75008 Paris
Tel : + 33 (0)1 53 43 82 70
Mob : +33 (0)6 09 04 87 18
erick.jonquiere@afnet.fr

Actions sur le document
« Janvier 2018 »
Janvier
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031