Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Bulletin de veille pour l'industrie Bulletin de veille "IoT" du 5 février 2016
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Bulletin de veille "IoT" du 5 février 2016


  • Intesens transforme rails et tuyaux en objets connectés : Depuis 2009, Intesens a su s’imposer dans le monde industriel grâce à ses solutions de capteurs connectés. « Pour la SNCF, nos installations étudient la température du rail, le tonnage du train qui roule, la tension des câbles, mais aussi préviennent les ruptures de caténaires, la détection des pannes sur les climatiseurs ou les escalators dans les centres de maintenance ». L’avantage pour les opérateurs, est que les informations sont transmises en temps réel et permettent ainsi une intervention plus rapide.
  • L’industrie pionnière de l’Internet des objets en France : L’IoT est un sujet plus important dans l’industrie que pour la moyenne des entreprises françaises.  « La sécurité est une bonne excuse pour ne pas faire les choses », souligne t-il sans un brin d’ironie. Mais la dynamique reste bonne à ses yeux, notamment grâce au Cloud « un vrai facilitateur de l’IoT qui apporte l’évolutivité »
  • Un WiFi dédié à l'Internet des Objets: Faible consommation, vitesse et longue portée sont les promesses du WiFi Halow - sur base 802.11ah - conçu pour équiper dès 2018 les équipements dédiés à l'Internet des Objets. Un capteur sur une pompe à eau ou un détecteur de fuite d'eau dans le sous-sol d'une usine ou à la maison pourraient ainsi exploiter une connexion WiFi Halow pour transporter un signal à 900 MHz à travers un mur de béton vers un point d'accès et sur le reste du réseau dans le cloud.
  • Une stratégie européenne industrie 4.0 en avril ...: Doter l'Europe d'une plate-forme internet indépendante pour le B2B, clarifier la propriété des données sur ces plates-formes dédiées et créer des pôles d'excellence européens : voilà trois des éléments que le Commissaire européen au numérique, Günther Oettinger veut inclure dans une future stratégie européenne pour l'industrie 4.0. Qui seront aussi les propriétaires des données émises par les objets connectés et, donc, du pactole attendu de leur analyse : les fabricants, les sociétés de services ou les “plates-formes” intermédiaires?
  • Ce que l'industrie peut gagner avec l'internet des objets: Dans le monde entier, l’internet des objets est considéré comme une des plus importantes opportunités économiques depuis plusieurs décennies. Les systèmes industriels sont conçus pour résoudre en temps réel des problèmes et piloter des process. Etre solide, fiable et cohérent est de loin plus important que d’être plus petit, plus rapide ou tout simplement meilleur. Tout s’efface devant la sureté et la sécurité. Les arguments hi-tech, notamment aller vite et créer une rupture technologique, ne font pas le poids devant les clients industriels.
  • La cybersécurité stratégique mais...: Les trois quarts des entreprises ont mis en place des process et niveaux de sécurité différenciés selon la sensibilité des données. Mais, trop souvent, le RSSI est « Monsieur NON » : les limitations d'usages restent la règle dans neuf entreprises sur dix. Le CESIN (Club des Experts de la Sécurité et du Numérique) a demandé à Opinionway d'interroger ses adhérents RSSI sur la réalité de la cybersécurité dans les entreprises et les tendances en matière de cybermenaces.
  • L’internet des objets ou le renouveau des industries lourdes: Il permettra aux industriels de développer, de promouvoir et de commercialiser des services à très haute valeur ajoutée. Il redessinera les chaînes de valeur dans des pans entiers d’industries pour en créer des nouvelles où l'industrie et les services deviendraient une seule et même activité et où la relation de client d’un côté et de fournisseur de l’autre deviendra une relation de partenaires égaux des deux côtés. Par exemple, grâce à la collecte et à l’analyse de ces données, General Electric a permis à Alitalia de réduire sa consommation de kérosène en lui conseillant une meilleure utilisation de ses moteurs.
  • Objets connectés : que va changer pour vous la révolution des données ? Les transports sont un des secteurs économique les plus challengé par les Uber et consorts. Dans le domaine du covoiturage, la start-up BlaBlaCar a réussi un départ gagnant depuis sa création en 2004 sous le nom de covoiturage.fr. La société française revendique plus de 25 millions de clients dans 20 pays, et a réalisé une récente levée de fond de 200 millions de dollars pour s'implanter en Amérique latine et en Asie. Pour son fondateur Frédéric Mazella, « la plateformisation est une combinaison de trois choses : les bases de données, les moteurs de recherche et la connectivité.
  • Internet des objets : comment relever le délicat défi des "time series" : Du bracelet d'automesure au capteur de chaleur posé sur une installation industrielle en passant par un enregistreur de vol dans un avion, les objets connectés envahissent le quotidien. Les données émises par les objets connectés portent en elles une composante essentielle : le temps. Une notion qui change la façon d'aborder leur stockage et leur traitement. Stocker, consulter et analyser ces séries chronologiques ne peut se faire par le biais de bases de données relationnelles classiques. Elles ne sont pas designées pour cela. Pour une question de volumétrie tout d'abord. Les bases de données orientées séries chronologiques (time series database) répondent en revanche à une logique d'indexation plus adaptée, en associant la valeur temps (timestamp) à une classe particulière de métrique (par exemple, la mesure de la température).
  • Le numérique européen sauvé par ses «verticaux»? : La troisième étape de la révolution numérique vient de commencer. Elle se caractérise, à grands traits, par la puissance combinée du big data, du cloud, du web social et de l’Internet des objets. Dans ce nouveau contexte, il n’est pas impossible d’anticiper une nouvelle donne qui profiterait à l’Europe, démunie de grandes puissances du Net mais forte de ses géants sectoriels en passe de se transformer également en entreprises Internet.
  • Bulletin de veille : Toutes les archives du bulletin de veille pour l'industrie en ligne
Actions sur le document
« Janvier 2018 »
Janvier
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031