Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil Bulletin de veille pour l'industrie Bulletin de veille "IoT" du 24 novembre 2015
Se connecter


Mot de passe oublié ?
 

Bulletin de veille "IoT" du 24 novembre 2015

  • L'IoT et le Big data sont bien plus que des concepts à la mode: Aujourd’hui, la plupart des entreprises ne font que gratter la surface, en ne créant de la valeur qu'à partir des données auxquelles elles ont déjà accès. Pour beaucoup, le principal objectif est de rassembler et de stocker ces données, tâche en soi déjà complexe. Or, dans un monde où tous nos appareils sont connectés et communiquent entre eux, c'est en adoptant une vision globale des données générées que nous arriverons à créer de la valeur.
  • What big industry will do to the Internet of Things : The Internet of Things stands as one of the largest economic opportunities in the world. But it’s not just about consumer devices. Some of the biggest breakthroughs are taking place behind the scenes in factories, farms, and industrial sites to optimize production or increase energy efficiency. Dans l’industrie, la transformation IoT passera par un travail de fond, des remises en question et par l’adaptation à une mentalité souvent très éloignée de la culture existante. La bonne nouvelle est que l’IoT industriel n’a pas pour objectif de fabriquer des gadgets, ni de suivre une mode passagère, mais de construire des systèmes complexes et élégants. La mauvaise nouvelle est que la barre est placée tellement haut que satisfaire des exigences qualitatives impliquera un travail titanesque.
  • Comment la troisième révolution industrielle va créer une économie verte (Jeremy Rifkin) : Aujourd'hui, l'Europe jette les bases de la troisième révolution industrielle. Un internet de la communication numérique, un internet de l'énergie durable et numérique et un internet du transport et de la logistique se sont combinés pour créer l'internet des objets. Dans cette économie numérique étendue, les entreprises privées connectées à l'internet des objets peuvent utiliser les mégadonnées et les outils d'analyse pour développer des algorithmes visant à améliorer l'efficacité, augmenter la productivité et réduire massivement le coût marginal que représentent la production et la distribution de biens et de services, rendant ainsi le commerce européen plus compétitif sur le marché mondial post-carbone naissant.
  • La SNCF va investir 30 millions d'euros dans des start-up pour accélérer sa modernisation : Nouvelle étape de la transition numérique de la SNCF : l'arrivée de Digital Ventures, un fonds de 30 millions d'euros pour investir dans des start-up de l'Internet des objets ou du big data. Après avoir annoncé son plan de transformation numérique en février, « Digital SNCF », la société de chemins de fer français franchit une nouvelle étape en annonçant un fonds d'investissement. Sa mission : prendre des parts dans de jeunes sociétés innovantes, dans une démarche dite d'« open innovation ».
  • Shodan est un moteur de recherche dédié à la localisation des objets connectés : Le moteur détecte et référence des centaines de millions d'objets connectés. Il constitue certainement le meilleur outil de démonstration des lacunes de sécurité qui accompagnent la plupart de ces objets.
  • Des systèmes cyber-physiques au système Méta, une Méta-dictature cool où le dictateur est un champ informationnel : Les systèmes informatisés ont envahi toutes nos sociétés, à toutes les échelles. À l’échelle sociale, la plupart des enseignements, la plupart des systèmes de production, tous les moyens de transports allant des automobiles aux navires et aux avions, utilisent des systèmes informatisés qui évaluent de façon continue leurs propres situations et proposent ou prennent de manière autonome des décisions d’action selon l’état courant de leur environnement. Mais pourquoi la société développerait-elle d’innombrables systèmes locaux qui doivent communiquer entre eux et pourquoi développerait-elle le Système Méta ?
  • Objets connectés et processus métiers : un nouveau marché ? : Associer les objets intelligents aux applications orientées processus métiers permet d’accroître l’intelligence de ces appareils. L’Internet des Objets implique de pouvoir interagir d’une toute nouvelle façon avec les processus. Par exemple, au lieu de devoir passer par une page web pour déclencher un processus, demain il sera possible de le déclencher, pourquoi pas, à partir d’un biper d’ouverture de garage.
  • L’Internet des Objets sous l’œil des régulateurs européens  : L’interopérabilité est essentielle. Des capteurs qui communiquent entre eux et développent une intelligence artificielle à la manière des systèmes auto-organisés a plus de potentiel qu’un capteur isolé qui dépend de l’amont, un humain, pour fonctionner. La bagarre SigFox-LoRa montre qu’on est loin de l’interopérabilité.
  • Internet des objets (IoT) : la sécurité en questions La multiplication des objets connectés à Internet se confirme, qu'il s'agisse de liens de machines à machines (M2M) ou d'objets portés sur soi ('wearables'). Or, plusieurs études et rapports montrent que la sécurisation des données n'est pas encore totalement résolue. « L’interconnexion d’objets aux caractéristiques différentes impose de développer des architectures intégrant de fortes contraintes d’adaptabilité, de sécurité et de latence ».
  • L’IoT redéfInit le système d’information  : Si la standardisation sera un point clé dans le développement de l’IoT, en favorisant l’acculturation et le développement de l’innovation, il est fort à parier qu’il n’y aura pas un standard unique, mais plus vraisemblablement un par grand secteur.
  • Quels sont les objets connectés qui vont révolutionner le secteur de l'énergie ? On peut distinguer deux grandes familles. Tout d'abord des capteurs permettant de faire du télé-relevé d'information et de visualiser en temps réel la consommation d'électricité, de gaz ou d'eau. Un autre ensemble de capteurs permettent de mesurer d'autres grandeurs physiques comme la température, la pression, la qualité d'air, la présence ou l'absence d'une personne ou d'un véhicule à un endroit donné.
  • La gestion des fréquences mobiles à l’heure de l’Internet des objets : On le sait, le spectre hertzien est une ressource rare donc précieuse. Il faut donc l’exploiter en adéquation avec l’essor du trafic mobile en forte croissance (qui devrait être multiplié par un facteur compris entre 13 et 25 entre 2011 et 2017) ou de l’Internet des objets (50 milliards d’objets connectés dans le monde d’ici 2020) qui concernera de plus en plus de secteurs économiques (transport, énergie…). Tout en prenant en compte les impératifs de sécurité et de défense nationale.
  • l'IoT dopé à l'intelligence artificielle... : Lors de son événement "Insight 2015", IBM a annoncé la création de l'entité "Watson IoT", qui s'ajoute à l'unité Watson Health, lancée en avril 2015. Elle créera de nouveaux services grâce à l'alliance de l'informatique cognitive et de l'internet des objets, pour permettre aux entreprises de mieux tirer parti des capteurs qu'elles déploient, grâce au croisement des données qu'ils produisent avec des sources d'intelligence extérieures.
  • Comment réconcilier numérique et propriété intellectuelle : L’Internet des objets n’a pas de régime juridique propre. Leur protection fait appel à une application distributive des droits de propriété intellectuelle. Alors que la protection par le brevet est accordée pour l’effet technique d’un programme informatique, le droit d’auteur protège l’expression de ce programme. Le droit des dessins et modèles s’applique à l’apparence esthétique des objets... L’imbrication de ces différents composants entrant dans la constitution d’un objet connecté suppose donc une pluralité de créateurs susceptibles de revendiquer des droits sur cet objet. Sans parler de la question de l’interopérabilité des systèmes ! Dans une étude intitulée "Propriété intellectuelle et transformation numérique de l’économie ", l’INPI a compilé 18 articles de réflexion de chercheurs et d’experts pour alimenter le débat national en entrant dans le détail des problèmes nouveaux posés par le big data, les objets connectés, les algorithmes, les imprimantes 3D..
  • Bulletin de veille : Toutes les archives du bulletin de veille pour l'industrie en ligne
Actions sur le document
« Janvier 2018 »
Janvier
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031